Revaloriser nos déchets grace à l’up’cycling…

car rien ne se perd, tout se transforme !

L’Up’Cycling (en français “Surcyclage”) est l’art de récupérer des matériaux ou des produits dont on n’a plus l’usage, afin de les transformer en produits de qualité ou d’utilité supérieure. Il s’agit d’un recyclage “par le haut”…

Le Black Bird collecte tous les tissus inutilisés, délaissés, les lave, les découpe, les coud et les transforme en vue de leur donner une seconde vie, un deuxième souffle.

C’est une démarche engagée qui prend énormément de temps. En effet, il ne s’agit pas juste d’effectuer quelques clics derrière son écran et d’attendre de recevoir des dizaines de tissus issus des dernières tendances mode que l’on nous impose. Des tissus qui voyageront des milliers de kilomètres en avion et paquebot ultra polluant pour venir jusqu’ici, fabriqués et acheminés dans des conditions catastrophiques pour nous et pour l’environnement. Sacré impact carbone pour du “coton bio” ou fibre de bambou certifié “blablabla” qui arrive malgré tout de l’autre bout de la planète.

« Lorsque l’on est conscient que le textile est la deuxième industrie la plus polluante au monde, il en va de soi d’utiliser des ressources déjà existantes et qui méritent d’être exploitées, là, sous nos yeux, à l’échelle locale. »

pile de tissus
pile de tissus sauvés
pile de tissus
pile de tissus
pile de tissus

L’industrie textile et ses chiffres alarmant…

• Un adulte Français achète en moyenne 30 kg de vêtements neufs par an •

• Seulement 30 % de ces achats seront portés, le reste sera stocké dans la garde-robe •

23 kg finiront par être jetés, et seulement 3 kg seront recyclés •

• Les 20 kg restant brûlerons avec le reste de nos déchets •

1 % seulement des matériaux utilisés dans la fabrication de vêtements sont utilisés pour en fabriquer de nouveaux

• Selon l’organisation environnementale, l’industrie textile produit chaque année 1.2 milliard de tonnes de gaz à effet de serre

pile de tissus
pile de tissus
pile de tissus

Alors luttons ensemble contre le gaspillage textile !

C’est pour toutes ces raisons que le Black Bird met un point d’honneur à recycler. Cela rend le concept plus profond, plus vrai.

Je prend le temps d’étudier les tissus, les couleurs, les graphismes, les histoires de chacun, leurs origines. C’est ma part à moi…

Et vous pouvez m’aider, faire votre petite part de colibri… en faisant un don de textiles !

« Je recherche de vieux draps, housses de couettes, taies d’oreillers, nappes, ceintures, rideaux, inutilisés, démodés, usagés, chemises, robes, autres vêtements, cravates, tachés, de toutes les couleurs… »

Bref, si vous avez des tissus au fond des placards qui prennent la poussière, qui attendent patiemment une seconde vie, moi je serais ravie de m’en occuper pour vous. Je récupère aussi les bijoux cassés et dépareillés que je démonte par la suite.